Le PORTAGE

 

Le portage en écharpe (ou avec un chinado, un ergo, un sling…) permet la proximité avec son bébé de la même manière que le massage et l’allaitement par exemple. C’est un formidable moyen de créer un lien fort avec son enfant tout en continuant ses activités quotidiennes… Ceci dit, l’utilisation d’une écharpe demande un apprentissage tant les nœuds sont nombreux et certains d’entre eux complexes.

Qui suis-je ?
Je m’appelle Amanda, je suis la maman de Martin (30.11.2004) et Paul (10.11.2006). J’ai découvert le portage en écharpe alors que Martin avait 3 mois, je n’ai pas donc pu goûter aux premiers mois avec mon bébé dans l’écharpe mais je me suis largement rattrapée avec Paul !
J’ai fait une formation avec l’association Peau à Peau (http://www.peau-a-peau.be/)en mars 2007 dans l’idée d’enseigner aux parents un mode de portage respectueux des corps du parent et de l’enfant.

Les cours
J’ai fait le choix de donner des cours individuels pour m’adapter à la demande de chacun. Si votre bébé est un nouveau-né, je vous enseignerai les nœuds pour le porter sur le ventre ainsi que les positions d’allaitement si cela vous intéresse. Si votre enfant est plus grand (à partir de 3 mois), je peux vous apprendre à le porter dans le dos ou sur la hanche.
Je reçois les parents à mon domicile (Franconville) les mardis et jeudis matin de 10h à 12h. Je suis formée pour enseigner les différents nœuds avec l’écharpe mais également avec le chinado, le porte bébé laotien, le sling, le tonga et l’ergo. Je peux également me déplacer ces mêmes jours quand votre bébé est petit pour lui éviter le déplacement. Si le papa est intéressé, je peux me déplacer chez vous le samedi. Les tarifs sont de 20€ si les cours ont lieu chez moi, 25€ si c’est chez vous. Les adhérents à l’association bénéficient d’un tarif préférentiel.

Les ateliers-découverte
Si vous hésitez à prendre un cours individuel ou si vous voulez en savoir un peu plus avant de vous lancer, je propose un atelier-découverte une fois par mois au prix de 5 € par personne. Pendant cette séance, je vous amènerai à découvrir différents porte bébés du monde, je vous montrerai ensuite les différents produits dont on peut se servir pour porter son bébé puis on discutera des bienfaits du portage pour l’enfant et enfin, je vous montrerai quelques nœuds avec l’écharpe pour que vous ayez une idée plus précise. Aucun nœud ne sera enseigné, il faudra prendre un cours individuel pour cela.

Comment me joindre ?
Par mail de préférence : amanda.dutruch@orange.fr
 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

On dit de moi, que je suis une maman sévère, et pourtant les phrases tel que :

    -         Il faut laisser pleurer bébé

-         Ne le porte pas, il va devenir capricieux

-         Il faut qu'il se fasse la voix

-         Pleurer, ça développe les poumons

(Liste incomplète et non exhaustive de toutes les inepties que j’ai entendues)

Moi, je n’ai jamais pu.

Alors j’ai berce, câliné et porté.

Il y a 16 ans en kangourou et j’avais mal au cou ou alors à bout de bras, je vous laisse imaginer ma joie.

Quand au(x) Papa(s) n’en parlons pas, eux aussi, ils ont eu mal aux bras.

Et puis, il y a deux ans, lors d’une réunion LLL, j’ai vu tout un tas de jolis tissus colores. J’ai demande ce que c’était : « une écharpe de portage ». Et pour moi, l’essayer, ça a été l’adopter.

Au delà de ce que certains pourraient prendre pour un effet de mode, c’est vrai… nous sommes de plus en plus nombreux à utiliser ce mode de portage, il y a de vrais raisons et des tas d’avantages à ce choix :

v     Un contact permanent

v     Une bonne position pour l’enfant

v     Une bonne position pour le porteur

v     Un moyen de communication privilégie

v     Une proximité aux besoins de l’enfant, voire pour certains une possibilité de mise en œuvre de l’hygiène naturelle

v     Une technique qui a prouve ses avantages notamment auprès des prématurés dans les unîtes kangourous de certains hôpitaux

v     Un endormissement facilite pour certains bébés

v     Une possibilité d’allaiter discrètement

v     Plus de galère dans les transports en commun

v     Pas plus cher qu’un autre mode de transport pour l’enfant (voir beaucoup moins cher dans le cas de certaines poussettes)

v     Un moyen rapide de se déplacer dans les lieux bondes

v     Une liberté de mouvement retrouvée... (On a à nouveau deux mains !!)

v     Tout un tas d’ateliers, pour apprendre à pratiquer, ce qui permet de rencontrer d’autres parents

v     Et si vous aimez vous faire remarquer, dans la rue, avec ça, c’est gagne !

v     Maintenant, il y a tellement de choix, que vous pouvez même assortir votre mode de portage à votre tenue.

 (Liste à compléter, n’hésitez pas à nous envoyer les avantages auxquels vous pensez et que j’aurais oubliée)

 Les inconvénients 

v     C’est vrai que l’écharpe peut être longue, et dans la rue, quand vous refaites le nœud, ça traîne par  terre. (mais c’est comme tout, ça se lave, et l’enfant ne touche pas ses parties-là)

v     Si vous êtes timide, là les passants risquent de vous remarquer…

Il n’y a pas que l’écharpe qui permet de porte son enfant, il existe aussi :

     -         le Kubeba

-         le chinado

-         le porte câlin ou Sling

-         le boubou africain

-         Le porte-bébé chinois

(Liste à compléter, n’hésitez pas à nous envoyer les autres moyens de portage auxquels vous pensez et que j’aurais oubliée)

 Il y a aussi plusieurs méthodes pour porter :  

-         à l’africaine

-         à la chinoise

-         à la tibétaine

-         à l’européenne

(Liste à compléter, n’hésitez pas à nous envoyer les méthodes auxquelles vous pensez et que j’aurais oubliée)

 PONA n’est pas là, pour vous dire que telle méthode de portage est mieux qu’une autre ou qu’il faut absolument utiliser tel système.

 Vous seul(e) pourrez savoir ce qui vous convient le mieux et avec quoi vous vous sentez le plus à l’aise et en confiance.

Le portage n’est pas qu’un moyen de transport, c’est surtout une partie importante d’un maternage actif. PONA vous propose de le découvrir et aussi de vous aider dans votre choix d’un mode de portage ou d’une écharpe, choix qui doit se faire en connaissance de cause, notamment concernant les tissus à utiliser : comme le serge croise pour les écharpes de portage. Nous voulons aussi essayer de vous montrer les modèles existants.

Le portage n’est pas qu’un effet de mode, il nécessite une pratique avisée et nous essayons de vous mettre en contact ou d’amener au sein de l’association l’information nécessaire. L’écharpe ou tout autre moyen de portage est un investissement et ces derniers temps il existe un certains nombre de tissus ne correspondant pas aux exigences de confort du portage.

 

Et puis comme moi, vous aurez peut-être envie de changer en cours de route. J’ai adorée l’écharpe pour le portage devant et maintenant que je porte Ylian dans le dos, je trouve le Kubeba plus pratique.

Tenez compte aussi et surtout de votre enfant. Ylian par exemple n’a jamais supporte le sling.

Les ateliers portage sont importants à cet égard, d’après moi, ils permettent d’y voir les différentes choses qui existent, les différents nœuds. On vous y explique aussi pourquoi, il n’est vraiment pas recommande de porter face au monde et pourquoi même si vous êtes une excellente couturière, faire son écharpe soi- même (ce qui est simple, parait-il, sauf pour moi, qui ne sais pas coudre un bouton…), n’est peut-être pas une si bonne idée, si l’on n’a pas le tissu adapte (serge croise)

Nous avons normalement pour principe de ne pas favoriser une marque, plutôt qu’une autre, mais par contre, on veut vraiment vous mettre en garde contre certaines.

Même si elles sont moins chères à l’achat, le tissu n’est pas adapte, du coup, il n’y a vraiment pas un bon rapport qualité/prix: 

-         Écharpe Nature et Découverte

-         Écharpe de la marque Amazonas

 

 


                            [ Présentation ] [ Agenda ] [ Liens ] [ Contact ] [ Forum PONA ] [ Statut et Charte ]

Copyright © Moogli04